Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Editorial - Lettre 40 Tout sur le cerveau

photo de l'auteur absente
par Jacqueline Peker
( La présidente)


Spécialité de l'article : Editorial

Parution du 2005-10-01   pour la lettre n° 40

Tout sur le cerveau…

Au Musée de l’Homme, une exposition aborde pour la première fois, le cerveau humain. Les visiteurs peuvent tester leurs aptitudes, grâce à des animations, des jeux, des manipulations. L’exposition permet de comprendre que le cerveau est le résultat d’une longue évolution des gènes qui dépend du milieu dans lequel nous vivons. La plasticité du cerveau en fait un organe exceptionnel et unique, ce qui veut dire que nous avons un cerveau unique… même si les symptômes des graves maladies neurologiques (Alzheimer, épilepsie, Parkinson…) sont semblables. Les crânes se ressemblent tous, mais ce qu’ils contiennent fait les doués ou les imbéciles ! ou les brutes ! ou les indifférents…

A l’occasion de cette exposition, le Musée de l’Homme a sorti de ses réserves, différents crânes, dont celui de Franz Joseph Gall, médecin allemand qui, en 1850, a mis en évidence le fait qu’une faculté mentale correspondait à une zone particulière du cerveau, ouvrant ainsi la voie au célèbre neurologue Paul Broca (1824-1880).

Alors, je me suis mise à rêver. J’ai cru voir le cerveau de Mozart, celui de Victor Hugo, celui de Renoir… et un peu à l’écart, celui de Samuel Hahnemann, ce médecin allemand qui a établi les règles de l’Homéopathie… qui a préparé des granules homéopathiques, qui a soulagé tant de malades et que nous nous devons de respecter encore aujourd’hui. Hahnemann a connu la haine, les rebuffades, le mépris, mais est toujours là, et son cerveau est unique.

Tout à côté, j’ai cru reconnaître le crâne de Guizot, qui voulant défendre l’Homéopathie, déclare aux membres de l’Académie de Médecine : « Hahnemann est un savant de grand mérite. La science doit être pour tous. Si l’Homéopathie est une chimère, elle tombera d’elle-même. Si elle est au contraire un progrès, elle se répandra, malgré toutes nos mesures de préservation, et l’Académie doit le souhaiter avant tout autre, elle qui a la mission de faire avancer la science et d’encourager les découvertes ». Nous sommes en 1843 !!!

Je ne vous ai pas tout dit sur le cerveau, mais vous pouvez aller rêver au Musée de l’Homme… L’exposition se poursuit jusqu’à 22 janvier 2006.

illustration absente

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109