Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Congrès de Printemps FNSMHF - Parlement Européen, Strasbourg, mai 2010

Photo de l\'auteur
par Mourad BENABDALLAH
( Docteur, Chargé de cours à la Faculté de Médecine de LILLE)


Spécialité de l'article : Historique et divers

Parution du 2011-02-09   pour la lettre n° 58

FNSMHF, (Fédération Nationale des Sociétés Médicales Homéopathiques de France)
L’HOMÉOPATHIE, UNE CHANCE POUR L’EUROPE

        « Petite dose et mémoire : 20 ans de digressions européennes ». Je pense que c’est d’avantage au coordonnateur d’enseignement qu’on a fait appel. Aussi vais-je profiter de la place qui m’est réservée pour vous aider à répondre à certains de nos détracteurs.
     Rappelez-vous quelques dates (1-4) :

  • Septembre 2003 : le remboursement de l’homéopathie passe de 65 à 35%
  • Septembre 2004 : la menace de déremboursement n’a pas été transformée, la « goutte d’eau des dépenses » s’est noyée dans l’océan.
  • Septembre 2005 : le journal Lancet publie un éditorial affirmant que l’homéopathie n’est guère plus efficace qu’un placebo –Le docteur Bernard POITEVIN prit alors l’initiative de fournir une réponse collégiale (7) (1-4 p. 60-70).

       A la lumière de ce qui est dit aujourd’hui, voilà comment, chers consoeurs et confrères, vous répondrez dorénavant à la critique pointue et condescendante du genre :

  • Mais vous êtes des charlatans, il n’y a rien dans vos « granules » !
  • Ce à quoi je répondrai sur le mode agressif, parodiant ainsi Cyrano (9)) : Vous réfutez nos dilutions, mais vous avez oublié la « mémoire de l’eau » ! En 1988, Benveniste montre que de hautes dilutions d’anticorps anti IgE induisent la dégranulation des basophiles, donc l’eau a gardé une trace à la fois spécifique et active du soluté disparu !(2)

   Ceci s’appellera en 1992 la biologie numérique : une information de nature électromagnétique peut même être enregistrée sur des disquettes informatiques, en 1995. De plus, un tube d’eau « naïve »peut être informé. En 1996 il apparaît même que l’information numérique donne une manifestation biologique via Internet, à
Chicago!
    Dans les années 1990, d’autres chercheurs ont apporté de nouveaux éléments. Dans un domaine « inconnu et  incompréhensible » pour reprendre une expression employée par Georges Charpak en décembre 1992 dans une lettre qui m’était adressée.
     Le Professeur Marcel Roberfroid de l’Université de Louvain a notamment reproduit certaines expériences de Benveniste.
      En 1991, le Docteur Jean-Louis Demengeat étudie en résonance magnétique nucléaire le « spin » des protons d’une eau contenant de hautes dilutions dynamisées et trouve des spécificités probantes (3-1). Il a approfondi ses recherches en 1992, 1997, 2001, 2004. En 2004, il me faisait l’honneur de me faire découvrir le travail d’une équipe italienne tendant à montrer que la conductivité électrique dans une solution diluée et dynamisée semble augmenter (3-2). Ceci avait répondu à mes digressions en 1994 sur « l’homéopathie »ou mémoire de l’électron (1-1).
         En 1997, le Docteur Yves Lasne a troublé tout le monde avec ses « trous blancs » responsables d’un rayonnement bêta spécifique de la solution homéopathique (1-4).
         Le Docteur Alain Sarembaud relate que Madeleine Bastide nous a cité les travaux de Endler dans les années 1994 à 1998 à savoir qu’une activité de thyroxine 30D a été transmise par circuit électronique ou après digitalisation sur compact-disque, à des têtards pendant leur métamorphose, modifiant significativement le passage de 2 pattes au stade de 4 pattes. La réponse est la même, que l’on mette dans l’aquarium la préparation homéopathique, directement ou dans une ampoule scellée. De surcroît un signal enregistré aurait eu le même effet (8).
         En 2003, Louis Rey utilise la thermoluminescence pour montrer qu’une eau refroidie à l’état de glace puis activée émet de la lumière à des spectres spécifiques en fonction du soluté dynamisé (2). Il n’y a pas lieu de se « raccrocher » systématiquement aux atomes ou aux molécules ! Dans la théorie des cordes, les particules ne sont pas des objets ponctuels, mais des cordes minuscules qui vibrent dans un espace à 10 ou 11 dimensions (1-4).
     En 2007, une téléportation a été réalisée à une distance de 600 mètres entre 2 particules quantiques ! (1-4)
Je dirais même, mais cette assertion n’engage que l’auteur, que l’homéopathie est fondée sur l’utilisation en biologie d’un produit quantique stable résultant d’une téléportations à partir d’une molécule spécifique de base!
     En 2007, le Professeur Luc Montagnier montre qu’il existe des nanostructures dans l’eau relativement stables, capables de mémoriser au moins partiellement une information génétique (6).
     En 2010, les nanosciences qui sont basées sur les propriétés de la matière à l’échelle du milliardième de mètre vont engendrer la fabrication de nanovecteurs de médicaments vers les cellules pathologiques cibles.
Mais les digressions ne s’arrêtent pas à l’Europe ; par exemple, en 2008, les Professeurs Pang Xiao-Feng et Deng Bo ont montré que certaines propriétés physiques de l’eau sont modifiées de façon permanente par l’action d’un champ magnétique, et Widom, Valenzi et Srivastana ont ajouté que l’activité de plus de cinquante systèmes biochimiques et même de bactéries peut être induite par des signaux électromagnétiques (2).
On peut se demander alors si les dilutions infinitésimales ne seraient pas capables de modifier physiquement l’eau : science-fiction ? (1-3)
       Souvenez-vous qu’Hahnemann faisait respirer certains de ses remèdes – Nous avons dans notre matière médicale nos odeurs, celles de vieux fromage, d’Hepar Sulfur, par exemple (4) (1-2) !
       Ce n’est qu’en 2009 qu’un récepteur aux phéromones a été trouvé chez l’homme. De plus, en 2006 on a identifié un récepteur olfactif sur le spermatozoïde attiré par le parfum de l’ovule (1-4) !
Voici donc un peu d’eau dynamisée que vous pourrez apporter à votre moulin de la réponse de l’homéopathe à l’allopathe que vous êtes aussi, je vous le rappelle !
   Concluons à la façon d’Hahnemann, tel qu’il le présentait dans l’Organon de l’Art de guérir :
     N’entend-on pas encore tous les jours appeler les dynamisations homéopathiques simplement du nom de dilutions comme s’il s’agissait d’une chose diminuée, affaiblie, alors que c’est précisément le contraire ? En réalité, elles constituent un véritable épanouissement énergétique de la matière,(5)
Ainsi se terminent ces 20 ans de digressions européennes sur l’homéopathie et pour vous remercier de votre attention, je laisse le mot de la fin à Cyrano :
     « Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit si vous aviez un peu de lettres et d’esprit :
Mais d’esprit , vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres, vous n’avez que les dix qui forment le mot « pondérable » !

BIBLIOGRAPHIE GENERALE

1 - BENABDALLAH Mourad Apport possible de la physique quantique et des mathématiques à l’homéopathie – L’homéopathie européenne, 1994, volume 2 n°4 p.15-23 Homéopathie une médecine pour tous - éd. Ellébore – Paris, 1992 (réédition 2002)
Neige bleue (roman) - éd. Similia, Paris 1999 Chroniques Homéopathiques - éd. Ellébore – Paris, Juin 2007
2 - BENVENISTE Jacques La mémoire de l’eau http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9moire_de_l%27eau
3 - DEMANGEAT Jean-Louis http:/ :wwwbiomedexperts.com/Profile.bme :312159/Jean-Louis Demangeat V.ELIA and M. NICCOLI New physic-chemical properties of extremely diluted aqueous solutions - Journal of Thermal Analysis and Calorimetry. Vol 75 (2004) 815-836
4 - GUERMONPREZ Michel, PINKAS, TORCK Monique, Matière Médicale Homéopathique DOIN 1985;BOIRON 1997 (nouvelle édition 2005) Homéopathie: principes-clinique-techniques(collection Initiales)CEDH Paris 2006
5 - HAHNEMANN Samuel Doctrine Homéopathique ou Organon de l'art de guérir ; Paragraphe 269 , annotation "d" , page 218-traduit de la sixième édition allemande posthume revue et corrigée-Editions J.B. BAILLIERE et Editions SIMILIA-Paris 1982
6 - MONTAGNIER Luc : La mémoire de l’eau, retrouvée par Luc MONTAGNIERhttp/www.lesmotsontunsens.com/luc-montagnier-vaccin-contre-le-sida-mémoirede-l-eau-jacques-benveniste-2744
7 - POITEVIN Bernard : French doctor’s response Homeopathy : the journal of the Faculty of Homeopathy 2006 ; 95 (1) : 63-4. POITEVIN Bernard, DEMONCEAUXAntoine, JEULIN Dominique, POPOWSKI Pierre, SAREMBAUD Alain, GUERMONPREZ Michel, DEMANGEAT Jean-Louis, ALLIER Jean-Luc, BENABDALLAH Mourad, COLIN Philippe, DESWARTE Didier, GASSIN François,ROUGIER Guy, TRIBOUILLARD Jean-Marie.
8 - SAREMBAUD Alain Abrégé- Masson 2002
9 - ROSTAND Edmond : Cyrano de Bergerac : La tirade des nez (acte 1, scène 4)

A lire absolument, les derniers articles du Pr. Luc Montagnier

       Electromagnetic signals are produced by aqueous nanostructures derived from bacterial DNA sequences. Montagnier L, Aïssa J, Ferris S, Montagnier JL, Lavalléee C. Interdiscip Sci. 2009 Jun;1(2):81-90. Epub 2009 Mar 4. Electromagnetic detection of HIV DNA in the blood of AIDS patients treated by antiretroviral therapy. Montagnier L, Aïssa J, Lavallée C,Mbamy M, Varon J, Chenal H. Interdiscip Sci. 2009 Dec;1(4):245-53.
DNA waves and water Luc Montagnier at al. Proceedings of the DICE 2010 conference (in press).


Parment européen - Strasbourg

Parment européen - Strasbourg

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109