Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Faut-il tout comprendre ?

photo de l'auteur absente
par Sylvie de Sigalony
( Sage-femme)


Spécialité de l'article : Médecine générale

Parution du 2011-03-01   pour la lettre n° 59

       Cette émission « Mystère et boule de sucre » m’a d’abord fait sourire, puis devant l’ampleur de l’écoute, je me suis laissée aller à quelques réflexions : Pour une sage-femme de la vieille école (diplôme en 1967) ayant connue les drames de la thalidomide et du distilbène, aucun discours scientifico-cartésien ne m’atteint. Nous ne savons pas pourquoi une femme accouche, alors ne pas savoir comment « marche » l’homéopathie ne me soucie guère.

     L’important est qu’une femme puisse accoucher le plus simplement et le plus sainement possible, dans les normes naturelles et pour le bien-être de toute une société. Tout reste mystère dans la maternité et ce mystère, là, est à préserver ! Le passage de l’émission sur les vaccinations a confirmé que nous confondions (avec ou sans raison) médecine et prévention, malade et consommateur.

     La médecine n’est pas préventive elle est un art de guérir. Vous me direz que ce sont là querelles de mots qui polluent les esprits. Je regrette que les explications scientifiques, durant cette émission, aient fait table rase du principe de la dynamisation. Tout le monde est capable de comprendre le principe de la dilution, pas besoin de raconter qu’une larme dans un océan ne change en rien l’immensité de l’eau. Mais au moins elle ne la pollue pas.

     La dynamisation nous fait rentrer dans le monde de l’infiniment petit et de l’infiniment inconnu, c’est une autre vision du monde. Les questions posées par les internautes reflétaient surtout une « soif de guérir ». « Je suis malade, est-ce que l’homéopathie peut me guérir ? s’il vous plaît, dites oui. » Cela m’a beaucoup touchée, car c’est tous les jours que nous sommes confrontés à ces demandes : « Je suis malade, où se trouve la solution ?

    Et maintenant qu’est-ce que j’en fais de ma maladie ? » Et c’est tous les jours qu’il faut rassurer, écouter, encourager avant de prescrire : « Vous êtes capable de guérir, capable d’accoucher, capable de supporter, capable de faire face. » Derrière tout choix médical, se cache des peurs, de l’insécurité redoutée, des remises en cause d’un système de vie, des croyances… mais aussi un pouvoir illimité, une « énergie vitale » considérable que l’homéopathie soutient jusqu’à retrouver la santé, d’une façon douce, courte et durable.


Laboratoires Boiron

Laboratoires Boiron

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109