Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

L'HOMEOPATHIE POUR UNE RENTREE SEREINE

photo de l'auteur absente
par le journal
( )


Spécialité de l'article : Pédiatrie

Parution du 1991-10-01   pour la lettre n° 1

   Le mots de septembre est souvent une période dlfllclle, partlcullèrement pour les enfants.
   L'éte s'élolgne et la fraîcheur de l'automne commence à se faire sentlr. Les vacances sont terminées, c'est le dur mols de la "rentrée", en classe, à la crèche ou en nourrlce selon les cas.
Moment d'émotIon, de séparation, c'est une étape Importante dans la vle de l'enfant.
   Elle s'accompagne souvent de troubles dlvers : anxiété, excitation, perte du sommelI,... Elle marque aussl le début d'une longue sérle d'alfectIons oto-rhlno-laryngologlques à répetltlon, due, entre autres, à cette nouvelle vle en collectlvlté.
   Face à ces problèmes, les parents sont souvent démunis.
   Le Médecin Homeopathe peut les aider a mieux comprendre·les réactions de leur enfant, à prévenlr et solgner tous ces maux, qu'lls solent aigus ou chroniques.
   Apres un long entretlen avec l'enfant et ses parents, sur son passé pathologique, celui de sa famllle, à travers un bllan cllnlque et psychologique, le Médecln Homéopalho prescrit un traitement personnalisé adapté aux besoins propres de l'enfant. ll peut etre aussi blen préventlf que curatif. ll permettra aux enfants comme aux parents de vlvre la rentrée avec plus de sérénité et "d'assurer“ l'hlver.
   PATHOLOGIE O.R.L. Les affections oto-rhino-Iaryngologiques forment le cortège fréquent DE LA RENTREE des enfants des crèches et écoles matemelles.
  Comment négliger le retentissement socio-économique d'une telle pathologie (consultations médicales. prescriptions médicamenteuses, garde d'enlants. absentéisme parental) : ainsl que l'angoisse des mamans de voir leur enfant sans cesse malade, fièvreux, toussant jour et nuit, manquant d‘appétit, grognon, le nez désespéremment bouché ou au contraire envahi de mucosités verdâtres, dormant mal et recevant force
antlblotiques, antipyrètiques. anti-inflammatoires, sous forme de suppositoires, sirops. cachets, gouttes pour le nez. gouttes pour les oreilles, etc... Avec toujours la crainte de la paracentèse, de l‘ablati0n des végètations. des drains translympanlques.
    Un traitement homéopatique blen conduit assorti de conseil dhygiène de vie, entraîne la disparition de cette symptomatologie, ou au moins en réduit la fréquence et la gravité.

PREVENTION DES INFECTIONS O.R.L.

   Le Médecin Hcméopathe considere que les rhinopharyngites, ctltes. brcnchltes e repetition chez l’enlant représentent une seule et unique maladie et que cette maladie est chronique.
Elle trouve ses origines dans :
· les ancetres : c'est un etat qul se transmet de parents A enlant selon les lois de Fhérédité.
· une cause déclenchante. sans laquelle elle resterait lnapercue.
   En général, il s'aglt :

  • soit d'une separation d'avec sa mere (mise en creche. en nourrice, à l‘école),
  • soit des conditions denvironnements nouveaux
  • soit d'un vaccln.

     Cette maladle n‘est pas specialement intectieuse ; les virus n‘en sont pas la cause. ni les autres germes, mais en sont les vecteurs. Les antibiotiques n'ont d‘aileurs guere de prise sur elle : lls n'atténuent que
provisoirement les crises · souvent en les prolongeant - et n'en empéchent nultement le retour.
Lorsque I‘enlant a regu le traltement homéopathlque blen choisl, qui correspond e la cause déclenchante ou a sa nature hérédltalre. ll cesse rapldement de faire ses *ln1ections" récldlvantes et redevlent bien portant.
TROUBLES La rentree dos classes en septembre est source d'une certaine EMOTIONNELS emotion chez les enfants. Les troubles sont divers et variés DE LA RENTREE (anxlété. excitation. troubles de l‘attentlon. troubles du sommell .... ). La médecine homeopathique propose des traitements efflcaces et sans ettet
secondalre, particulierement bien adaptés e chaque situation.
Le traltement homéopathique est determine apres une consultation complete a la recherche des circcnstances et des symptemes traduisant le déséqullbre psycho-émotionnel provcqué par la rentrée scolaire.
Volcl quelques exemples souvent rencontrés :
L‘enfant Pulsatllla est alteclueux e l'exoes. Tres démonstratil, ll ne veut pas quitter Ia iupe de sa mere et pleure e chaudes larmes. Mais si l'institutrlce est attentive et chaleureuse, elle saura vite l'apprlvoiser.
L‘instant dapres. ll rlra plus tort que les autres...
Nux Vomlca est impulsli. coléreux, violent, bagarreur. Il agit avant de rétlechlr. ll a du mal a s‘endormir Ie solr car il est excité. Mais le matin, impossible de le sortir de son sommeil... et du Iit. Aussl. en debut d‘apres—
midi, apres le déieuner, ll s‘écrouIe sur sa table et fait une petite sleste qui le remet en forme.
Argentum nltrlcum a toujours peur d‘arriver en retard. ll se Ieve tot. se dépeche. arrive e l'ecole tres en avance... pour s‘apercevoir que dans sa précipitation il a cublié son cartable l ll lalt des cauchemars angoissants.

Lycopodium est attachant mais compliqué. Tout est contradictoire en lui. Attectueux. mais il aime blen etre seul ; autoritaire, mais il doute de lui ; brlllant en classe, ll a toujours l'impresslon davoir mal fait un contr6Ie...alors qu'il aura la meilleure note. Attention, car il est susceptible : une remarque en apparence anodine peut le blesser. ll deviendra alors soit rentemte, soit partlculiérement désagréable. ou les deux. C'est un enfant au révell pénlble, au lever Iaborleux, et qul n'a pas laim le matin. ll vomlt si on Ie lorce a manger. II taut prévoir quelque chose it grlgnoter dans la matlnée.
Cottea a des lnsomnies au milieu de la nuit.
Completement revelllé et en lorme. ll veut se lever et jouer.
Medorrhlnum ne veut pas se coucher : si on l'écoulait. il vellleralt ]usqu‘e la Ilmite de ses torces. Chaque soir, ll faut user de perseverance et dautorité pour le metlre au llt.
L‘entant Natrum murlatlcum est reserve, peu communlcatit, sentimental mais sans en lalre Ia demonstratlon. ll est distralt et plutot maladrcit. ll ioue souvent seul. participe peu A la classe. ll y a blen d‘autres tableaux de ce genre qul correspondent a la tois a Ia réalité observée et a un médicament décrlt dans les Iivres cfhomeopathie.
Le Médecin Homéopathe saura s'y retrouver dans cette galerie de portraits et trouver celul qui correspond le mieux a chaque cas. Le médlcament prescrlt avant la rentree permet de limiter ces reactions excessives mais sl lréquentes quand sonne l‘heure de la rentrée scolalre.


OBSERVATIONS CLINIQUES chez l'entant :
    Damien a 6 ans. Depuls sa rentree au C.P. ll est, nous dlt sa mere, "impossible" ; - tantot. ll s'lsole relusant toute apprcche. toute marque d‘affectlon. n'obélssant qu'a grand peine. - tantot. ll plque une colere.
s'attaque A lout ce qu'il trouve et ses grosses bétlses llnissent immanqueblement par une lessee qul le lait retoumer dans son coin. La situation est bloquée. L‘entretien révele que Ie papa. milltalre en mission dans le Golfe, a été absent plusieurs mois. La Maman a accouché en tévrier d‘un petit garcon qul lul prend beauccup de temps. Damien a été ballotté entre les grands-parents et les amis. ll n'a pas eu non plus de vraies vacances et s'est retrouvé tous les jours au centre aéré. ll se sent rejeté. fruslré de l'altection de sa mere, ne comprenant pas que son petlt lrere reste a la maison avec elle.
Ecorche vit. ll refuse la molndre observation. Cette situation, assez trequente. les Médecins Homeopathes en ont la clet thérapeutlque avec STAPHYSAGRIA.
Damien a retrcuvé le calme lnterieur.


Chez l'adulte :
   Monsieur 'THUYA" redoute la rentree depuis plusieurs années. la mois de septembre est pour lul l‘occaslon de retrouver les bronchites qui se calment progressivement pendant Pete. L'arrlvée de la iraicheur humide
provoque d‘lnevltabIes toux suivies dintectlon.
Malgré de nombreuses precautions et des solns préventits, les ennuis reviennent avec une régularité désespérante pour se poursuivre durant Ia plus grande partie de l‘hiver.
Monsieur "THUYA' sait blen que chaque atteinte nécesslte un traitement puissant et sera suivie d‘une lassitude lnvalidante qu‘ll cralnt tout autant... sans parler de la toux perslstanle et des seeeuons longues et dilficiles a
tarlr completement.
La prlse de ‘THUYA'. medlcament homeopathique souvant lndique chez certaines personnes altectées par des troubles infectieux recidivants. permet de restaurer progressivement les defenses et d‘éviter franchement des rechutes amorcées dés le molndre changement de climat.

illustration absente

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109