Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

CALENDULA (CAL.)

photo de l'auteur absente
par Le bureau
( )


Spécialité de l'article : Médicaments homéopathiques

Parution du 2012-07-04   pour la lettre n° 64

   Le remède homéopathique est préparé à partir des fleurs et des feuilles du souci des jardins. Le plus souvent utilisé sous forme de crème, d’huile, de teinture, ou d’onguent, il est indispensable dans une trousse de premiers secours pour désinfecter les plaies.
   Il agit comme un antiseptique, que ce soit sur les plaies superficielles ouvertes (coupures, écorchures) ou sur les plaies très douloureuses (brûlures…).
   Calendula en crème ou en onguent :
Il est efficace sur les peaux sèches et gercées, grâce à ses vertus hydratantes et assouplissantes. C’est pourquoi il s’utilise même en crème hydratante pour les mains ou sur les cicatrices pour les atténuer. Il est aussi recommandé d’appliquer la crème sur le périnée avant l’accouchement pour assouplir la peau. Lors de l’allaitement, la crème de calendula permet d’apaiser les mamelons crevassés : la crème s’applique entre deux tétées en prenant soin d’enlever les traces de crème restantes avant allaitement. Pour les enfants, la crème calendula s’utilise en cas d’érythème fessier sur une peau propre et sèche.
   Calendula en teinture :
Pour les coupures, blessures, et écorchures : il faut diluer 10 gouttes de teinture dans un bol d’eau chaude pour nettoyer la plaie avant la pause du pansement. Après une extraction de dent, ou pour des aphtes, faire un bain de bouche en diluant 3 gouttes de teinture dans un demi-verre d’eau. En cas de conjonctivite: mettre 1 à 2 gouttes pour une œillère d’eau chaude. Suite de couches, indication en cas d’épisiotomie : 10 à 20 gouttes de teinture dans le bain, ou même dosage que pour les coupures et blessures.
Les macérâts huileux sont très simples à réaliser soi-même et reviennent bien moins chers que de les acheter tout prêt dans le commerce. L'huile de souci, appelé aussi calendula, en est un parfait exemple.

     Préparation :

  1. Bien nettoyer et stériliser un bocal en le plongeant dans l'eau bouillante.
  2. Remplir le bocal de fleurs de souci (calendula) séchées, sans les tasser. On peut rajouter quelques pétales de roses pour l’odeur
  3. Recouvrir d'une huile d’olive première pression
  4. Fermer et laisser macérer pendant 3 semaines à 1 mois, son pot à l'ombre
  5. Au bout des 3 semaines, filtrer et verser, dans un flacon en verre, le macérât.   Le macérât se conserve environ 6 mois à l'abri de l'air et de la lumière.

   D’une très grande douceur, l’huile au calendula s’applique sur les peaux sèches, sur les peaux facilement irritables, sur les peaux réactives, qu’elle adoucit, qu’elle décongestionne et qu’elle apaise. Elle s’applique en doux massages réguliers et en compresse lorsqu’il est nécessaire de soulager la peau rapidement. Elle apaise le feu du rasoir. Elle adoucit et hydrate la peau et soigne les irritations. 
En soin, l’huile au calendula peut s’appliquer également en compresse sur la peau pour apaiser les démangeaisons. Elle lutte contre les petites inflammations de la peau et calme les irritations. Elle s’applique sur les peaux sujettes à la formation de crevasses et gerçures pour s’opposer à leur formation.
On peut réaliser des cataplasmes sur les chevelures desséchées et abîmées pour lubrifier, les nourrir et les restructurer. 
   L’huile au calendula est très connue également pour calmer la peau après l’exposition au soleil.  

Récapitulatif :

  • antiseptique, prévient les abcès
  • soigne les blessures superficielles, favorise la cicatrisation
  • application locale
  • préventions des interventions chirurgicales


Calendula

Calendula

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109