Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Compte rendu des 4emes assises MOST

Photo de l\'auteur
par Meyer Sabbah
( Médecin )


Spécialité de l'article : Médecine générale

Parution du 2012-09-23   pour la lettre n° 65

   Compte rendu des 4emes assises MOST du 31 mars 2012 à Paris : Les MOST, thérapeutiques alternatives et/ou  complémentaires ?

   A 9h30, le Dr Meyer Sabbah, président du pôle Most, ouvre les assises 2012 par un bref rappel historique du mouvement, un hommage aux absents et un bilan des actions des différents organismes adhérents représentant médecins, patients ou complémentaires de santé. Un état des lieux concernant la vie sociale du Pôle Most est dressé : nombreux projets en perspective (négociations avec des complémentaires santé, de nouvelles adhésions en cours d’examen), une satisfaction grandissante des participants aux assises précédentes. Cette introduction s’achève sur le titre des Assises 2012 : à l’heure des chamboulements dans la politique de santé, il faut situer les pratiques soins de 1er recours, dans le champ des soins de 2eme recours, mais aussi en milieu hospitalier, mais comment y parvenir, par quels moyens, comment faire respecter un choix ?

1er intervention : l’homéopathie, une thérapeutique quantique ? (Dr Albert Claude Quemoun)
La physique quantique est une discipline, selon Albert Claude Quemoun (président de la Société Française d’Homéopathie et de l’Institut Homéopathique Scientifique), pouvant apporter une réponse quant au mode d’action du médicament homéopathique. Il fait le lien avec la nutrition, et l’importance de l’état des organes-cibles, à l’échelle électrons-photons : être indécelable ne signifie pas être inexistant.

2ème intervention : Les URPS, une opportunité pour les MOST ?
Les actions se poursuivent au sein des URPS : encourager les jeunes médecins MOST à s’installer, pérenniser la viabilité des entreprises médicales MOST qui subissent de plein fouet la fermeture du secteur 2 et les contraintes tarifaires du secteur 1, obtenir la mise en place de maîtrise de stage pour les MOST, lutter contre le déremboursement des thérapeutiques MOST. D’où la nécessité de s’unir pour poursuivre cette promotion à tous les niveaux.

3ème intervention : patients et défense des MOST

Isabelle Rossi, présidente de l’APMH et trésorière d’HSF-France explique, les actions de communication qu’elle a menées lors des manifestations de ses associations, pour faire connaître le pôle Most et l’utilité qu’il y a pour tous les patients de se mobiliser pour la sauvegarde du LIBRE CHOIX THERAPEUTHIQUE.

4ème intervention : régime paléolithique et santé
Le Dr Guy-André Pelouze rappelle le vrai problème actuel de notre société qui est un excès de graisses saturées dans l’alimentation mais aussi un apport excessif de « calories vides », avec, certes, une diminution du gras, mais également une hausse des sucres et une baisse de l’apport en protéines, avec une consommation d’alcool accrue. Plusieurs points sur la paléonutrition sont évoqués, comme la destruction des micronutriments par la chaleur de la préparation ou encore les caractéristiques du régime paléolithique (calcium végétal, vitamine D et exercice, vitamines B et folates par les végétaux, protéines animales provenant d’élevages sauvages qui est non grasse dans une proportion de 34%).

1er atelier médecins : actualités des médecines MOST

1er atelier patients : recettes de cuisine paléolithique (avec Dr Guy-André Pelouze et Isabelle Rossi)
Un échange sous forme de questions-réponses se fait pour un approfondissement de la mise en place pratique du régime paléo dans le quotidien des patients (questions sur les protéines, sur les sucres et les dérivés, les modes de cuisson)

5ème intervention : le développement des médecines MOST à l’hôpital (Dr Annie Felten)
Acupuncteur à Paris et pratiquant la médecine traditionnelle chinoise à La Pitié Salpêtrière, Annie Felten présente deux essais cliniques thérapeutiques d’acupuncture. Le protocole des deux études présente le traitement par acupuncture de douleurs sur :
le personnel hospitalier souffrant de troubles musculo-squelettiques chroniques
les personnes âgées en institution avec des douleurs ostéo-articulaires chroniques
Elle conclue sur l’effet bénéfique de l’acupuncture dans ce cadre par la mise en œuvre d’une technique efficace et dépourvue d’effets secondaires

6ème intervention : le respect du libre choix thérapeutique du patient à l’hôpital (Maître Florence Sultan)
Maître Florence Sultan, avocate à Toulon, présente les principaux textes régissant la continuité du libre choix thérapeutique du patient à l’hôpital, endroit sensible pour le patient où il se trouve en état de vulnérabilité. Elle évoque une législation très pauvre en la matière et d’application difficile :
art 39 du code de déontologie médicale : liberté de pratiquer toute médecine non classique
1964 : déclaration d’Helsinki, élaborée par l’association Médicale Mondiale, et amendée entre autre par celle de Tokyo : tout médecin est libre de recourir à une nouvelle technique thérapeutique s’il estime que l’état de son patient s’en trouvera amélioré
art 16 du code civil : droits fondamentaux de la personne humaine
jurisprudence (résolution européenne, Rome, septembre 2002) : charte européenne des droits des patients.
Elle rappelle que tous les Etats signataires de la Charte sont engagés et propose la procédure à suivre :
se faire aider car c’est un parcours du combattant (association de patient, syndicat pour un médecin…)
demander un recours amiable
saisir un tribunal administratif par LRAR (le tribunal civil n’intervenant que pour des dommages et intérêts)
saisir enfin les tribunaux d’application européenne, dans un délai de 6 mois (après avoir effectué les étapes précédentes). A noter le délai de traitement très long en cours européenne : 4 à 5 ans et on peut obtenir la condamnation systématique de l’hôpital et l’implication de l’Etat.
Un rappel est fait sur la possibilité de mentionner sur le protocole de soins pour ALD (affections longue durée) l’indication de l’homéopathie ou de toute autre spécificité thérapeutique, qui peuvent alors être acceptées dans le cadre de l’ALD par le médecin-conseil (avec possibilité là encore d’action en justice en cas de refus).

7ème intervention : les nutriments qui arrivent à l’œil (Dr Isabelle Aknin)
Le Dr Isabelle Aknin, ophtalmologue homéopathe, fait le point sur les nutriments utiles pour la vision, ce qui est efficace et non efficace :
action irritante du tabac sur la cornée (inflammation des paupières, altération de la micro-circulation et consommation des vitamines anti-oxydantes vit C)
dangerosité du facteur obésité
excès de soleil délétère dans bien des cas
nutriments nécessaires : vitamines, sels minéraux, oméga 3 et 6 (idéal= 3 oméga 3 pour 5 oméga 6)
D’où la nécessité de consommer beaucoup de fruits et légumes (avec de la couleur), des œufs, du pain complet (bio), poisson et noix, peu de viande et surtout de la volaille, un ou deux verres de vin rouge par jour (ou du thé vert).

2ème atelier médecins : génériques et substitution

2ème atelier patients : remboursement des médecines MOST par les complémentaires santé
Le Dr Sabbah porte le débat sur les complémentaires de santé et leurs conditions de remboursement. Quelques points précis à prendre en compte :
la taxation supplémentaire des contrats dits « non responsables » (7% au lieu de 3,5 %)
le montant annuel d’une prime de RCP (responsabilité civile professionnelle) d’un chirurgien (ce qui a surpris plusieurs patients présents)
le médecin MOST est consulté moins fréquemment que le généraliste allopathe
nécessité de responsabiliser les patients en ne remboursant pas 100% du montant de la consultation
tarif horaire du médecin se doit d’être honorable
possibilité pour le patient de savoir ce qu’il coûte par an à la sécurité sociale
Le Dr Sabbah promet de tenir informés ses adhérents des négociations à venir, annonçant l’objectif de sortir une proposition très intéressante de complémentaire de santé pour octobre 2012.

Clôture des 4èmes assises MOST : la date des prochaines assises est fixée, le 6 avril 2013 et le Dr Sabbah rappelle que le pôle MOST est la seule structure qui associe médecins, patients et complémentaires de santé.

Cf. compte rendu complet www.polemost.fr/


4èmes assises MOST

4èmes assises MOST

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109