Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Semaine Homéo-Paléo Novembre 2012

Photo de l\'auteur
par Isabelle Rossi
( Présidente)


Spécialité de l'article : Nutrition

Parution du 2013-02-07   pour la lettre n° 66

   Une seconde semaine a eu lieu dans la palmeraie de Skoura en novembre 2012. Comme lors de la précédente en mai de la même année, nous avons bénéficié d’une météo exceptionnelle comme seule cette région du grand sud marocain peut nous la garantir.

Le groupe, constitué de 15 personnes venant de toutes les régions de France, s’est formé dès le dimanche dans la très accueillante Kasbah Aït Ben Daniette.

Dès le lundi matin, les participants ont pu se familiariser avec le « Juicer » (extracteur de jus), la prononciation par certains ayant donné lieu à de grands fou-rires !

Ce même lundi matin, jour du grand souk, nous sommes tous allés faire les courses de la semaine, dans un minibus local : dépaysement assuré ! Quelle joie de pouvoir acheter des fruits et des légumes frais, ayant mûri sur place. C’est une grande difficulté en France de trouver de tels fruits ou  légumes. 

Nous sommes passés aussi chez notre ami Abdel, le bijoutier du souk, qui nous a fait découvrir le système « D » pour retirer un bracelet devenu trop petit avec un sac plastique !

  De retour à la kasbah, après un déjeuner paléo, nous avons pris notre régime de croisière, avec les interventions du Docteur Monique SCHWEBEL pour la partie nutrition et de l’homéopathe  Stephen GORDON pour la partie homéopathique.

   C’est l’occasion de vous présenter Monique SCHWEBEL, médecin nutritionniste à Grenoble, présidente de l’Association KOUSMINE Française (AKF). Mais l’assiette KOUSMINE n’est pas complètement paléo, me direz-vous ! Effectivement, car, en principe, elle tolère les céréales ; cependant, dans le dernier numéro de la revue de l’AKF, un grand dossier sur les méfaits du blé  moderne incite ses adhérents à ne plus consommer cette céréale, ainsi que celles qui contiennent du gluten. De plus, nous ne pouvons qu’être d’accord avec leur grand principe de base sur les aliments dits « originels ».
 

   La grande chance que nous avons à Skoura est de pouvoir se procurer sans problème ces produits originels, sachant que ni les engrais chimiques, ni les pesticides n’ont encore envahi la palmeraie !

   A l’aide de power-points très vivants, Monique nous a donc exposé tout au long de la semaine les grands principes d’une alimentation saine et régénératrice. Les applications en cuisine du matin étaient là pour conforter tout le monde en démontrant la facilité et l’accessibilité du régime paléo au quotidien. Bien sûr, certains ont été un peu déroutés  de goûter du carpaccio de sardine au petit déjeuner, mais personne n’en n’a laissé. Et seule une personne a craqué devant le carpaccio de foie de veau…

Par contre, à ma grande satisfaction, tous les participants ont redemandé du jus de légumes frais, et plusieurs ont déjà acquis un Juicer pour leur usage personnel……

   A la suite de Monique, Stephen GORDON, notre homéopathe britannique, enchaînait avec sa formation sans plus attendre !
Entre temps, dix jeunes marocains, enseignants, commerçants ou autres dirigeants d’associations,  nous avaient rejoint vers 18 h pour suivre son enseignement sur l’homéopathie.

   En se référant à l’ouvrage « Vivre avec l’homéopathie » de Bernard Long, Stephen nous a permis de découvrir au fil des jours :

  • les grands principes de la médecine homéopathique
  • les médicaments des chocs et des traumatismes
  • les médicaments des fièvres
  • l’art de l’homéopathie, les questions, les sensations…

   Le cinquième et dernier jour a été réservé à une consultation-type sur un cas de traumatisme du genou, et a été l’occasion de révisions.

   Cette nouvelle expérience homéopathique s’étant révélée très fructueuse, nous allons la pérenniser une fois de plus : dès cette année 2013, six semaines sont programmées pour former nos amis marocains non-soignants à l’homéopathie familiale avec l’aide des formateurs d’Homéopathes sans Frontières, lesquels formeront aussi dans la foulée des soignants (médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers….) à la pratique de la médecine homéopathique.

   Enfin, il ne faut pas oublier que qui dit « paléo » dit aussi exercice physique !
Nous commencions chaque journée par un footing et des exercices d’assouplissement.  Les plus courageux de nos stagiaires se sont même baignés dans la piscine, pourtant pas très chaude à cette époque de l’année. D’autres ont eu le temps de faire de grandes balades en vélo et/ou à pied dans la palmeraie de Skoura, Mais il y avait toujours un 4/4 pour que tous puissent suivre…
Enfin, quelques-uns se sont essayés à la danse du ventre !

Le dernier jour, le samedi, était réservé à une grande balade dans la vallée du Dadès.

   Quant à notre soirée d’adieu, elle s’est terminée par le traditionnel méchoui, cuit à la berbère, c’est-à-dire dans un grand four en terre. Pas de problème, cuisson longue à basse température : complètement paléo ! Marocains et Français ont apprécié ce délicieux repas partagé !

   Vous retrouverez toutes les photos de cette semaine sur le site de l’Apmh/Albums et exposition/semaine de novembre 2012.

 http://www.apmh.asso.fr/albums/view/5 


Principes du régime Kousmine

Principes du régime Kousmine

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109