Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Cantharis

photo de l'auteur absente
par La rédaction
( )


Spécialité de l'article : Médicaments homéopathiques

Parution du 2013-10-28   pour la lettre n° 69

 Cantharis provient de la mouche Cantharide qui prospère dans tout le sud de l’Europe. Tout comme pour Apis mellifica, c’est tout l’insecte qui est séché et broyé en fine poudre.
Traditionnellement employé comme aphrodisiaque et pour soigner les verrues, ils s’utilisent en homéopathie pour soigner les maladies présentant des symptômes de brulures.
Cantharis agit  sur l’arbre génito-urinaire. Début intense et brutal, inflammations aigües et violentes, douleurs cuisantes, remède indiqué pour les brulures et les peaux ébouillantées.

Aliments/boissons
Aversion : nourriture, boissons, eau, tabac.
Soif : insatiable

En agro-homéopathie, Cantharis en 30 CH agit sur :

  • Le feu bactérien quand les feuilles paraissent brulées et se recourbent vers le bas (et ce quotidiennement jusqu’à amélioration, puis espacé)
  • Sur les coups de soleil des plantes, quand les feuilles sont brunâtres, comme si elles avaient été brulées avec des cloques.


Cantharis

Cantharis

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109