Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

La GEMMOTHERAPIE Médecine des bourgeons

photo de l'auteur absente
par Pierre Schweiger
( Laboratoires Borkhuit)


Spécialité de l'article : Agriculture

Parution du 2014-03-13   pour la lettre n° 70

La gemmothérapie est l’utilisation de tissus embryonnaires végétaux en croissance tels que jeunes pousses, bourgeons frais, radicelles, préparés par macération dans un mélange eau-alcool-glycérine pour obtenir un extrait que l’on appelle « macérat glycériné ».

La gemmothérapie, encore appelée « médecine des bourgeons » constitue une partie de la phytothérapie encore largement inconnue du grand public, en raison notamment, du manque de publications accessibles en la matière, mais également par l’emploi d’une forme galénique peu adaptée.
 
En fonction des propriétés médicinales connues de chaque bourgeon, une compilation informatique a été entreprise sur base des ouvrages de référence en gemmothérapie. Cette base de données permet d’exprimer l’action de chaque bourgeon en fonction des champs thérapeutiques existants ou simplement de dresser une liste alphabétique de toutes les propriétés d’un bourgeon particulier.                                

L’outil informatique permet d’associer théoriquement plusieurs bourgeons entre eux afin de déterminer l’association la plus efficace pour l’organisme. Cette démarche a ouvert d’intéressantes perspectives pour la création de complexes gemmothérapiques, jusqu’à présent inexistants, puisque c’est la théorie uniciste qui a prévalu dans la prescription. C’est peut-être oublier la notion même de phytosociologie qui décrit les diverses associations de plantes dans la nature ; dès lors, pourquoi ne pas les associer aussi dans le même flacon ! Enfin, grâce à la réalisation d’une nouvelle forme d’utilisation : le macérat glycériné concentré, la gemmothérapie est amenée à occuper une place majeure dans la phytothérapie.
La gemmothérapie complémente bien tant la phytothérapie que l’homéopathie ou l’acupuncture, médecines où existent parfois des barrages à l’action du remède tel :
l’usage des tranquillisants, neuroleptiques, psycho-stimulants,
les foyers d’infection,
les maladies auto-immunes,
lorsque le malade n’a plus suffisamment de force vitale.

La gemmothérapie s’utilise seule, en mono-thérapie unitaire, ou sous la forme de complexes. La forme complexe est récente et rassemble dans un même flacon plusieurs bourgeons entre eux soit associés avec des teintures-mères, des dilutions homéopathiques, voire des oligo-éléments.

 
LA FORME GALENIQUE CLASSIQUE

le macérat 1D de la Pharmacopée Française
(ex . Ribes nigrum 1D)

Le procédé de fabrication est semblable à celui des teintures-mères (T.M.) de la pharmacopée française (au 1/10e d’équivalent poids sec de plante dans l’alcool).
Il s’en différencie par le mélange alcool-glycérine employé pour la macération mère qui s’effectue au 1/20e d’un équivalent poids sec de bourgeon (*). Un macérat glycériné mère est donc 10 fois moins concentré qu’une teinture-mère. Après cette macération, le macérat-mère de bourgeons est dilué 10 fois dans un mélange eau-alcool-glycérine pour obtenir le macérat glycériné D1 encore dénommé MO 1D (ex. Ribes nigrum 1D).

Cette méthode de fabrication présente plusieurs inconvénients :
Le macérat-mère pharmacopée est obtenu par la macération du bourgeon dans un mélange alcool/glycérine, ce qui supprime l’EAU et toute son importance dans l’extraction des principes actifs et la transmission de l’information énergétique du bourgeon.
La dilution de ce macérat-mère dans un mélange eau/alcool/glycérine n’apporte rien au niveau de la 1D. En effet, la 1D ne s’utilise que pour diminuer la toxicité de certaines plantes, par ailleurs souvent préparées sous forme de    T.M.
En outre, dans une dilution 1D, il doit y avoir dynamisation. Cette dynamisation 1D pose un problème technique lorsqu’il s’agit de gros volumes (plusieurs centaines de litres). A notre connaissance, aucun laboratoire n’effectue cette 1D pour de gros volumes (**)
Les posologies varient en moyenne de 50 à 150 gouttes par jour. Ce nombre de gouttes est fastidieux à compter pour l’utilisateur et la quantité d’alcool ingérée est importante (pas recommandée chez l’enfant !).    LA NOUVELLE FORME GALENIQUE CLASSIQUE

le macérat glycériné concentré ou macérat-mère
(ex. Ribes nigrum-Cassis macérat glycériné concentré)

Cette nouvelle méthode utilise directement le macérat glycériné concentré (macérat-mère) et pas sa dilution 1D.

AVANTAGES DU MACERAT GLYCERINE CONCENTRE PAR RAPPORT A LA D1

La quantité totale d’alcool ingérée est 10 fois moins importante que pour l’utilisation de la D1, ce qui s’avère avantageux chez les enfants et les personnes âgées.

Grande facilité d’emploi par le petit nombre de gouttes à compter, le faible volume de stockage (50 ml au lieu de 500 ml) et la facilité de réaliser soi-même la dilution dans un verre d’eau ou d’ingérer directement le macérat-mère.

La macération-mère s’effectue directement dans le mélange EAU-GLYCERINE-ALCOOL. Les trois solvants participent à l’extraction et à la transmission de l’énergie
des bourgeons.

Le prix de vente public du macérat-mère est moins cher en raison de la quantité d’alcool 10 fois moindre par flacon (50 ml contiennent la même chose que 500 ml de 1D).

(*)    La gemmothérapie se prépare toujours à partir de parties
    de plantes fraîches

(**)    A l’exception d’un laboratoire anthroposophique qui utilise
    un système de "balançoire" pour dynamiser 10 litres à la
    fois
     

Les bourgeons des végétaux contiennent toute la puissance de la future plante. Ces préparations de bourgeons sous forme de macérats glycérinés stimulent les organes d’élimination, exercent une action drainante et facilitent la désintoxication de l’organisme. L’extrait gemmothérapique constitue un véritable concentré d’informations, il renferme tout le génie de l’arbre dont est issu le bourgeon.

L’étude synthétique des indications thérapeutiques le prouve. Ainsi, le macérat glycériné de tilleul (tilia tomentosa) possède à la fois les propriétés sédatives liées aux fleurs mais aussi les vertus dépuratives et diurétiques de l’aubier. Il en va de même pour le bourgeon d’aubépine (crataegus oxyacantha) qui possède à la fois les propriétés médicinales du fruit (action sur le muscle cardiaque) et celles de la fleur (rythme cardiaque).

La gemmothérapie utilise le totum de la plante sous forme embryonnaire. C’est de la « phytothérapie globale ».

Les macérats glycérinés unitaires ainsi que les complexes (association harmonieuse de divers bourgeons) sont disponibles chez :

BORKHUIT
12, rue du Bois Battu
70400 CHENEBIER
Tél. 03 84 23 93 62
e-mail : contact@borkhuit.fr

ainsi qu’une gamme complète de compléments alimentaires naturels et également une gamme de compléments alimentaires destinés aux ANIMAUX.

Bourgeons de Gommier bleu
 (Eucalyptus globulus)

BIBLIOGRAPHIE :

Rajeunir nos tissus avec les bourgeons, Dr Max Tétau, avec le Dr Scimeca, Ed Trédaniel
Arbres et arbustes thérapeutiques, Schneider Anny, Les Éditions de l’Homme, Canada, 2002.
La gemmothérapie, Philippe Andrianne, Éditions AMYRIS, 2004
Le guide de gemmothérapie, Fédération Européenne d’Herboristerie. .
La Gemmothérapie, la santé par les bourgeons Dr Roger Halfon, Éditions Dangles
La Phytembryothérapie, l'embryon de la Gemmothérapie Drs F. Ledoux et G. Guéniot, Éditions Amyris


Gemmothérapie

Gemmothérapie

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109