Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Editorial lettre 75

photo de l'auteur absente
par Isabelle Rossi
( )


Spécialité de l'article : Editorial

Parution du 2015-04-23   pour la lettre n° 75

Vous savez que depuis la fin de l’année 2014, les professionnels de santé se mettent souvent en grève. C’est un fait suffisamment exceptionnel pour que l’on se pose la question : que se passe-t-il ?
Fait exceptionnel, car pour la première fois sous la Vème République, une loi, réunit TOUS, oui, je dis bien tous, les professionnels de santé, médecins, pharmaciens, sages-femmes, kinésithérapeutes, infirmiers ! Malheureusement c’est le seul point positif de la loi MST. Si tous sont d’accord pour manifester c’est que la loi en question est une catastrophe. Hors de question de débattre ici des problèmes professionnels que rencontrent nos soignants ; mais examinons les conséquences pour les patients. Elles font légions : perte du secret médical, explosion des dépenses de santé avec le « tout gratuit », n’oublions pas que ce sont nos impôts et nos cotisations qui financent indirectement certes, mais quand même en grande partie la Sécurité Sociale ! Mais là encore n’est pas le plus grave. L’enjeu le plus dévastateur est la perte du libre choix thérapeutique.
Vous êtes tous des patients ayant choisi délibérément de vous soigner autrement, vous êtes conscients des limites de chaque thérapeutique, l’homéopathie ne fera peut-être pas toujours de miracle, mais elle ne vous induira jamais des complications majeures ou des pathologies à vie.

Le professeur Nicole Delépine nous fait l’honneur et le plaisir de participer à cette lettre. Elle fait un historique clair de la situation en France depuis une cinquantaine d’années, situation qui est illustrée par la fermeture de son service. Fermeture orchestrée par des enjeux économiques et politiques, surement pas pour le bien-être des patients.
Alors oui, mobilisons-nous, si nous voulons encore pouvoir nous soigner librement et ne pas être considérés comme un pion sur un échiquier, si nous voulons garantir un avenir sanitaire à nos enfants, ne restons pas passifs, nous ne pourrons pas dire demain « si j’avais su ! »

Et pour ceux qui le peuvent, il est encore temps de vous inscrire au congrès de Skoura, pour les agriculteurs, les éleveurs, et les soignants.

Certains m’ont fait savoir qu’ils ne comprenaient pas pourquoi, on parlait tant du Maroc dans la lettre, la réponse est que nos amis marocains sont beaucoup moins formatés que nous. Ils acceptent d’utiliser une médecine qui n’est pas expliquée mais qui prouve quotidiennement son efficacité, et surtout ils sont très respectueux de l’environnement, respect pas limité à leurs idées, mais dans leurs solutions…..

illustration absente

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109