Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Editorial lettre 76

Photo de l\'auteur
par Isabelle Rossi
( Présidente)


Spécialité de l'article : Editorial

Parution du 2015-07-27   pour la lettre n° 76

Une nouvelle lettre riche en informations : je tiens à commencer cet éditorial en remerciant les intervenants du congrès de Skoura qui ont fait passer un article « grand public » à paraître dans cette lettre et les suivantes pour vous faire partager la qualité de ce congrès.  Il est passé trop vite, il a été riche de rencontres et d’échanges. La météo a été clémente, ni trop chaud ni trop froid, les maisons d’hôtes se sont mis en quatre pour satisfaire les congressistes comme les intervenants, la technique n’a pas failli !

Un DVD et un livre devraient être proposés à la fin de l’été, nous ne manquerons pas de vous en avertir.

Par ailleurs la vie continue, et malheureusement avec :

son lot de petits problèmes quotidiens

Il y a ceux que nous pouvons résoudre simplement avec bon sens, comme ceux de la grossesse. Alors même si vous n’êtes pas directement concerné par ces tracas vous pouvez avoir dans votre entourage une jeune maman qui serait heureuse de lire l’article de Nallidja Monclus.

Peu nombreux sont ceux qui échappent à un problème dentaire, l’article suivant d’Aline Delrieu est fait pour vous !

et un très gros problème, la loi Santé ! merci à tous ceux qui se mobiliseront le 19 septembre, l’avenir de notre système de santé et surtout de notre liberté thérapeutique est bien compromise !

Une nouvelle semaine paléo est programmée à Skoura, on ne vous répètera jamais assez, que « notre santé est dans notre assiette » (Dr Jean Seignalet) et pour mettre en pratique cette diététique paléo (pas question de régime !) on accueillera en plus de Rajaa Chbani, pharmacien homéopathe à Marrakech, une herboriste réputée Caroline-Calendula qui nous fera découvrir les plantes sauvages. En effet si l’on veut copier l’alimentation du chasseur-cueilleur, quoi de plus naturel que de se nourrir aussi d’herbes sauvages ? Donc n’hésitez pas. Le Maroc en général et la palmeraie de Skoura en particulier sont des lieux privilégiés et sûrs, pour exemple tous nos congressistes n’ont qu’un désir : y revenir !

Vous pouvez aussi demander à intégrer une semaine d’agro-homéo début novembre. N’hésitez pas à demander des informations complémentaires.

Bon été à toutes et à tous !

Résultats de la pétition pour la sauvegarde de l’homéopathie

Démarrée en janvier 2013, elle compte à ce jour 85000 signatures. Nous remercions tous les signataires (signatures électroniques ou papier). Sans votre aide, nous n’aurions pas pu faire évoluer la situation. Voici le résultat de nos actions.

1/ Rétablissement de certaines souches.

En juin 2013, les Drs Didier Grandgeorge, Jean Michel Alexis, Jean Louis Ode, et Isabelle Rossi (APMH) ont été reçus au ministère de la Santé par Mme la Directrice de la DGS ainsi qu'à l’Élysée par le conseil de la santé publique de Mr le Président de la République, François Hollande. L’évolution depuis juin 2013 montre qu’un certain nombre de souches ont été remises à disposition. Nous retrouvons certaines dilutions manquantes sauf le 18/20/24CH. À ce jour, 307 souches ont été enregistrées par le laboratoire Boiron sur les 3260 souches qui étaient à disposition jusqu’en décembre 2012.Sur 2953 souches non enregistrées, seules quelques centaines sont à disposition.

Par contre, il manque l’échelle complète des dilutions ainsi qu’un certain nombre de teintures mères.

2/ Ouverture du marché français

Un autre résultat positif de la pétition est l’ouverture du marché français aux souches d’origine européennes.

Pour info  : Sur le plan financier, ce laboratoire a fait des gains substantiels, flacon de 60ml qui coutait 5,75 € coûte désormais 17 €. L’action de ce même laboratoire est passée de 24.48 € en novembre 2012 à 111,35 le 10 avril 2015, soit un facteur multiplicatif de 4.5 en 2 1/2 ans. Une fois de plus, le monde de la finance se frotte les mains, le monde du travail pleure puisque de nombreux emplois ont été détruits, sans parler des malades qui ne trouvent plus leurs remèdes en France et qui sont obligés de se fournir à l’étranger. Nous constatons l’incapacité totale du monde politique à régler ces problèmes essentiels et la toute-puissance du monde financier. Nous nous posons la question « Que peut faire le monde politique »

illustration absente

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109