Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Apport de l'homéopathie en obstetrique

Photo de l\'auteur
par Nallidja Monclus
( Sage-femme homéopathe Hôpital Grâce de Monaco)


Spécialité de l'article : Maternité (sage-femme)

Parution du 2015-07-27   pour la lettre n° 76

La grossesse est la période idéale dans la vie d'une femme pour se traiter avec des médicaments homéopathiques.

En effet, l’efficacité et la non toxicité du médicament homéopathique, en font une thérapeutique de choix durant la grossesse, l'accouchement, l’allaitement et la période des suites de couches.

Cet accompagnement homéopathique permet de traiter la future mère, sans jamais intoxiquer son fœtus en pleine période d'embryogenèse.

Durant cette période les femmes, encore plus qu'à n'importe quel autre moment de leur vie, nécessitent une thérapie, efficace non toxique non invasive, individuelle, permettant une prise en charge dans leur globalité, prenant en compte leur état tant physique que psychique.

La grossesse, même si son déroulement est normal, peut générer un cortège de "maux" souvent physiologiques, et pourtant quelquefois très invalidants pour la patiente.

La médecine allopathique ne répond pas à leur demande, n’apportant que des résultats partiels et engendrant souvent chez la future mère des craintes pour son enfant à naître.

Et c'est pour nos patientes aujourd'hui l'une des principales motivations au traitement par l'homéopathie durant leur grossesse.

Traiter "les petits maux de la grossesse"

I Les troubles digestifs

A)Nausées, Vomissements, Sialorrhées (augmentation de la salive dans la bouche) voir hyper-sialorrhées (présentes surtout le premier trimestre de la grossesse)

Evidemment l'interrogatoire est précieux, la similitude pathogénétique nous sera de première utilité pour cibler le bon médicament.

    Nausées matinales aggravées en se levant

Aggravées par les odeurs de cuisine

Aggravées à la vue ou juste à la pensée des aliments

Améliorées  en mangeant (la patiente se fait porter son petit déjeuner au lit ) attention à la prise de poids!!!

Nausées et vomissements aggravés par les odeurs de café, de tabac ou de parfum(mais pas le sien).

Caractérisées par le paradoxe. (digère parfaitement un repas lourd et vomit un repas léger, dépend de son environnement...

les nausées qui débutent au moment de partir au travail...

Améliorées en mangeant (poids!!!)

Nausées constantes, aggravées penchée en avant.

Les vomissements ne soulagent pas la patiente.

La langue reste propre 'hyper sialorrhée"

B)-Pyrosis

Robinia :  Brûlures d'estomac acides, éructations acides

   Aggravation la nuit,

Crises d'hyper salivation nocturnes (la patiente mouille son oreiller)

: Brûlures de tout le tube digestif.

Hyperchlorhydrie.

Aggravée par le mouvement.

Argentum nitricum : Brûlures aggravées par les sucreries (que notre argentum affectionne)

Patiente hyperactive, précipitée avec appréhension.

C)-La constipation

Notion de stase, ralentissement du transit.

Selles difficiles brunes

Sensation "de boule" "corps étranger" dans le rectum.

Sensation d'évacuation incomplète du rectum.

Constipation par atonie parétique du rectum.

L’évacuation des selles demande un effort important.

Selles grosses dures avec mucus.

Collinsonia

Expulsion algique et difficile de volumineuses selles.

Ballonnements importants.

II. Les troubles veineux

A)-Les varices

Sensation de jambes lourdes et gonflées.

Les jambes portent de gros paquets variqueux (surtout chez les grandes multipares)

Aggravées par la station debout immobile et le piétinement.

Améliorées par la marche rapide.

Aesculus  Sensation de plénitude de battements et de chaleur dans les membres inférieurs.

Sensations de jambes lourdes

Aggravées en marchant

Veines dilatées, au niveau des membres inférieurs, peau marbrée

Jambes lourdes gonflées par la chaleur (attention au chauffage par le sol)

Aggravées par l'immobilité et station debout

Améliorées par  des applications fraiches.

Nette congestion veineuse, les veines dilatées, sensibles au toucher (supporte mal les bas de contention)

Ecchymoses au moindre choc

Varices vulvaires

B)-Les hémorroïdes

Sepia Hémorroïdes avec sensation de balle dans le rectum (ptose)

Hémorroïdes qui souvent apparaissent dans le post-partum.

Collinsonia Hémorroïdes piquantes brulantes prurigineuses.

Saignantes

Améliorées par applications froides.

Sensation de douleurs piquantes (comme des aiguilles dans le rectum)

Hémorroïdes douloureuses brulantes et prurigineuses.

III. Les troubles du sommeil

Réveils fréquents 'toutes les deux heures

Avec un fond d'anxiété.

L'insomnie fait suite à une mauvaise nouvelle

Insomnie par appréhension du lendemain (RDV écho, examen sanguin...)

Insomnie par peur de ne pas dormir ce qui aggrave le processus.

Ignatia    Hyper sensible, une bonne ou une mauvaise nouvelle la bouleverse

Donc elle ne peut retrouver son calme et peine à se rendormir

Coffea      Insomnie par hyper idéation (un afflux d'idée arrive dans sa tête, le sexe du bébé, l'accouchement, la péridurale....un film)

                  L’insomnie peut être due également à un excès ou abus d'excitant café, alcool.

                 Insomnie si journée trop riche en émotions ou événements joyeux.

IV. Les douleurs abdominales, lombo-sacrés, ostéo-ligamentaires.

Sepia   Douleurs sacro-lombaires

Aggravation debout ou à genoux ( car accentue la sensation de l'utérus tiré vers le bas)

Amélioration couchée sur un plan dur,ou assisse bien calée au fond d'un siège.

Kalium carbonicum : Douleurs lombaires lancinantes, piquantes

Douleurs irradiant dans les fesses, les cuisses, les genoux.

La patiente est améliorée par la pression (elle marche en se tenant les lombes)

Amélioration par la friction et la chaleur.

Arnica montana : Douleurs de type contusion

                         Douleurs lors des mouvements actifs du fœtus (ces mouvements sont perçus par la femme comme des chocs)

                         Sensation de meurtrissure au niveau utérin empêchant la patiente de se tenir droite.

                         Aggravation par le toucher (empêchant quelquefois la mise de la ceinture de sécurité en voiture)

                          Aggravation par les secousses

Les patientes qui découvrent l'homéopathie durant leur grossesse, désirent pérenniser cette belle rencontre pour elle-même, leur bébé et toute leur famille

Pour terminer, une phrase de Samuel Hahnemann qui illustre parfaitement le choix de nos futures mamans pour l'homéopathie!

"Ce qu'il y à de plus dangereux en fait c'est d'user habituellement de substances purement médicinales qui jouissent d'une grande toxicité et qu'on connait peu."


La grossesse

La grossesse

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109