Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Témoignages d’une de nos lectrices

photo de l'auteur absente
par Nicole R. de FEUGUEROLLES BULL
( )


Spécialité de l'article : Médecine générale

Parution du 2017-12-10   pour la lettre n° 85

 Le premier concerne mon mari : celui-ci arrive un soir en se plaignant que l’un de ses yeux se remplit d’eau dès qu’il baisse la tête.
-    « Trouves moi quelques granules pour faire passer cela, s’il te plait », me demande-t-il
-    J’ai bien peur qu’il ne te faille aller consulter un ophtalmologue ; ne s’agit-il pas d’un canal lacrymal bouché ? fut ma réponse, car pour une fois je ne croyais pas trop à mes granules
Et lui, revenant à la charge :
-    S’il te plait, essayes au moins !
Je consulte donc le guide familial d’Alain Horvilleur, et lui réponds :
-    Il y a trois remèdes qui paraissent appropriés, je te donne trois granules du premier : Aconit 9 ch, si pas d’amélioration, reviens dans ¼ d’heure je te donnerai alors trois granules du second et ainsi de suite. (Je m’étais souvent rendu-compte qu’un remède homéopathique bien ciblé agit très vite)
Il revient ¼ d’heure après avec les mêmes symptômes. Je lui donne alors 3 granules d’Allium cepa, qui n’eut pas plus d’effet. Je lui donne alors 3 granules d’Euphrasia (casse-lunettes disaient les anciens du village) 5 minutes après il revient : C’EST FINI, m’annonce-t-il triomphant…

Mes autres témoignages concernent mes animaux :

Mon jeune chat à de vilaines diarrhées, il parait triste et prostré, Veratrum album 7 ch le guérira en quelques prises

J’ai quelques volailles (5) dont l’une émet de grosses bulles au niveau de ses narines. Voulant savoir de quoi il s’agit, je me rends avec elle chez le vétérinaire ; celui-ci me parle d’une sinusite infectieuse, qui pourrait contaminer rapidement les autres volailles et le terrain. Il me remet les remèdes qu’il juge adéquats, tout en regardant ma volaille avec commisération « ses jours sont comptés » !

Merci pour le diagnostic, munie de ce précieux renseignement, je rentre chez moi, et distribue matin et soir à chacune de mes volailles des granules de Sizigium 9 ch et de Scutellaria 5 ch.
Au bout de quelques jours, ma volaille est guérie, se remet à pondre et les autres n’ont jamais attrapé la maladie !!!!

illustration absente

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109