Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

GERMANIUM METALLICUM*

Photo de l\'auteur
par Alain Horvilleur
( Médecin Homéopathe à Lyon)


Spécialité de l'article : Médicaments homéopathiques

Parution du 2006-10-01   pour la lettre n° 43

Le germanium a été découvert par l'allemand Clemens Winkler en 1886 dans
l’argyrodite, minéral dont le principal gisement se trouve à Freiberg,
en Saxe, c'est pourquoi il lui donna le nom de son pays. Ce métal est
utilisé depuis 1945 dans la technologie des semi-conducteurs (donc des
transistors), des appareils à infrarouge, des réflecteurs et des
cellules solaires. Il a été essayé en médecine classique pour soigner
les maladies auto-immunes, en particulier la polyarthrite, dans les
années 1970-1980, mais les succès étaient aléatoires et les effets
secondaires très marqués, sous forme de lésions graves du foie et des reins.


Il est donc interdit en thérapeutique sauf en homéopathie, où, sous le
nom de /Germanium metallicum/, il s'avère très utile, et bien sûr sans
danger. On l'emploie avant tout dans les suites de grosses colères
rentrées et de violence. Il est caractérisé par la difficulté à mettre
des mots sur les émotions, ce qui peut aller jusqu'à l'impossibilité à
ressentir le plaisir ou la peine, et l'absence de manifestation
extérieure, la non-communication. L'ensemble s'accompagne d'un sentiment
d'isolement, d'exclusion, d'être coupé des autres, d'irréalité,
d'abandon, d'impuissance, d'échec, d'être prisonnier, d'être sur une
autre planète. Ce médicament est particulièrement utile au moment de la
mise à la retraite (ou son cruel équivalent, le placard plus ou moins
"doré").

Si vous vous reconnaissez dans ce tableau ou si vous reconnaissez le
profil d'un de vos proches, n'utilisez pas spontanément le médicament
bien qu'il soit sans danger, car il vaut mieux que quelqu'un soit aux
commandes pour faciliter la libération des affects qui pourraient se
manifester. Il vaut mieux consulter un médecin homéopathe. Il se peut
qu'il ne connaisse pas encore ce nouveau médicament, car il n'a été
étudié que très récemment par le néo-zélandais Jeremy Sherr. Dans ce
cas, indiquez lui la référence Internet suivante :
http://www.homeopathe.org/articles/dl5_germanium.htm

* Pour information, le /Guide familial de l'homéopathie/ du docteur
Alain Horvilleur est ressorti en 2005 avec une mise à jour et une
augmentation d'environ 150 pages sur le thème du Mal du siècle.


Germanium Metalicum

Germanium Metalicum

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109