Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

TITANIUM METALICCUM

photo de l'auteur absente
par Patricia Le Roux
( Pédiatre )


Spécialité de l'article : Médicaments homéopathiques

Parution du 2008-02-01   pour la lettre n° 48

Symptôme clef:


Il n’arrive pas à faire le premier pas.
Il a des réveils anxieux à 7 heures du matin, souffre d’hémiopie, d’eczéma et présente un fort désir de pommes.
Qui ne connaît la sombre expérience du Titanic , qui coula lors de sa première traversée officielle, immortalisée par le somptueux film que nous connaissons tous ? Le médicament TITANIUM possède dans sa matière médicale toute la problématique de ce luxueux bateau tout en métal, dont la seule expérience fut l’échec total de sa première action officielle.
Cas clinique
Un jeune garçon de 17 ans, Édouard, est amené en septembre 1998 pour un syndrome dépressif évoluant depuis 2 mois. Il vient de passer son baccalauréat en juin et ses parents lui ont offert la possibilité de passer son permis de conduire en conduite accompagnée. Avec surprise, ils ont constaté que ce cadeau ne lui a pas fait plaisir du tout et au contraire l’a complètement paniqué. “C’est impossible, jamais je ne pourrai passer le code et continuer mes études en même temps !”
Édouard allait bien en début d’été, mais il a été assez préoccupé par le nombre de choix à faire pour l’année étudiante à venir. Il a finalement opté pour des études de droit pour lesquelles la rentrée va se faire dans le mois qui vient. Là aussi, il est très hésitant, il voudrait faire du journalisme, et préfèrerait passer par une autre voie (École préparatoire ou Sciences politiques).
Mais cela lui fait peur aussi. Les études de droit s’inscrivent plus dans le temps et il se sentira moins bousculé.
Mais ce permis de conduire est vraiment la goutte qui fait déborder le vase : comment faire ? Il ne pourra jamais assumer la responsabilité de conduire, de suivre les cours en plus.
Depuis deux mois, il passe ses journées en se levant le matin assez tôt, en tournant en rond et ressent un vide en lui. Il essaie de faire des choses dans la journée, mais rien ne l’intéresse. Le fait même de choisir sa nourriture le dégoûte. S’il entreprend la moindre activité, il s’arrête rapidement, fatigué et las.
Il se plaint régulièrement de migraines qui le réveillent à sept heures du matin. Les douleurs partent du cou et remontent vers le crâne. Il est très myope et porte des lunettes. Un spécialiste a détecté une hémiopie verticale (il lui manque la moitié du champ visuel)..
Il présente aussi, quand il est surmené ou fatigué, un eczéma des plis du coude qui le gratte beaucoup.
Physiquement, il est long mince et brun, un peu pâle.
Il présente les désirs alimentaires suivants : désir de sucre, de pommes et de raisins.

Il reçoit TITANIUM METALLICUM 200C, une dose en une fois.
Réaction :
Il revient en octobre 1998. Il s’est inscrit au code et l’a réussi. Il se sent mieux. Il a fait une rentrée à la faculté de droit et il s’est même inscrit à des cours de préparations de sciences politiques.
Il dit ne plus avoir ce sentiment de peur de l’échec et de peur d’entreprendre.
Il anticipe beaucoup plus sereinement et effectue les choses tranquillement sans avoir peur de mal les faire.
Il souffre encore de migraines, mais il dort mieux et ne se réveille plus angoissé à 7 heures du matin.
Commentaires :
On comprend la souffrance de ce patient, si l’on essaie de situer sa problématique par rapport à la peur de l’échec dans ce qu’il entreprend, et qui indique la prescription d’un métal.
Puis apparaît la notion de performance, caractéristique des métaux en général. Son accomplissement (comme pour de nombreux jeunes de son âge), consiste à se former à un métier.
L’élément déclenchant de sa dépression est la difficulté de la première mise à l’épreuve.
C’est le permis de conduire qui incarne cette mise à l’épreuve (symboliquement : traverser le pont, ou traverser l’Atlantique pour le Titanic).
On explique alors le soulagement donné par TITANIUM à ce jeune garçon.

Pharmacie et histoire
Extraits de la Matière médicale de MURPHY :
Pharmacie
Titan. Titanium metallicum. Des cristaux rouges couleur cuivre sont obtenus en battant le fond d’un fourneau métallique fait de cyanure et de nitrite de titane. TITANIUM se trouve dans les os et dans les muscles. La pomme en contient 0,11 %.
Histoire
Le titane est un métal à mi-chemin entre le silicium et l’étain et dans ses relations il est proche du fer, du chrome et de l’aluminium.
L’expérimentation a été faite par Sharp, qui en pris 2 granules de la première trituration, tous les jours pendant une semaine. Il est à penser que c’était le métal pur, mais en fait on démontra le contraire : c’était du cyano-nitrite.
TITANIUM a été découvert en 1791 et c’est le neuvième élément le plus commun sur notre Terre.

En conclusion un intéressant médicament pour l’adolescent indécis.


Titanium Metalica

Titanium Metalica

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109