Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

L’automédication ?

Photo de l\'auteur
par Jacqueline Peker
( Docteur Vétérinaire)


Spécialité de l'article : Médecine générale

Parution du 2008-10-01   pour la lettre n° 50

L’automédication serait pratiquée par deux tiers des Français…

il estdonc difficile de lui tourner le dos ou de refuser tous les projets. Ce qu’il faut c’est que chacun comprenne que l’on peut se soigner seul…disons « se soulager » sans danger. C’est une notion que nous devons inculquer à nos enfants dès l’école maternelle. Tous les médicaments sont dangereux s’ils sont mal utilisés…même un simple sirop pour la toux, même un banal antalgique… Des centaines de médicaments peuvent être délivrés sans ordonnance et certains sont en libre-service devant le comptoir des officines. A cela, je dis « non » et je me suis battue pendant des années pour que les médicaments vétérinaires ne soient pas distribués n’importe comment et n’importe où.
Le gouvernement veut faciliter l’automédication ?

Il a raison, car nous devons, enfin, prendre notre santé en main.
A nous de comparer l’action des médicaments naturels et l’action des médicaments chimiques. Les pharmaciens doivent se former et donc bien connaître les possibilités des médecines naturelles. C’est à eux de proposer Arnica 9CH…,à eux de proposer une trousse d’urgence avec des produits efficaces et non toxiques…Les médecines naturelles sont aussi efficaces chez les humains que chez les animaux…Cela vaut tout de même la peine de s’y intéresser.
Je peux vous assurer que si les granules homéopathiques étaient dangereux il y a longtemps qu’on le saurait…Oui !Ces médecines naturelles sont toujours tellement critiquées…mais elles continuent à être utilisées par un français sur trois !!! Qu’on se le dise…
Nous devons accepter et donc promouvoir l’automédication. Les français sont très en retard par rapport à leurs voisins européens qui consultent rarement pour les problèmes de rhume, de toux, de diarrhée, de douleurs traumatiques…Il faut apprendre à reconnaître les symptômes qui relèvent de l’automédication…mais il faut savoir en parler aux enfants aussi bien qu’aux adultes. Il faut apprendre ce qu’est un corps en bonne santé et ce qu’est un corps qui a des problèmes…des problèmes qui pourront être soulagés avec des médicaments naturels, efficaces mais non toxiques.

Combien de bosses soulagés avec Arnica ? Combien de bobos au ventre soulagés par Podophyllum ? Combien de nez qui coulent mais ne sont pas indifférents à Pulsatilla ?
Apprendre tout cela ne me semble pas plus compliqué que d’apprendre à chanter la Marseillaise…C’est vrai qu’elle sauve notre honneur…mais, c’est vrai aussi que les médecines naturelles, bien utilisées, peuvent soulager la plupart de nos maux…et donc nous maintenir en « bonne santé »…
J’approuve le gouvernement mais je souhaite que les patients aient leur mot à dire, surtout ceux qui se battent, depuis si longtemps, pour la reconnaissance des médecines naturelles.


automédication

automédication

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109