Logo APMH
Liste des témoignages reçus par l'APMH :

Le meilleur et le pire !

Le texte reçu par l'APMH :

En 1975          

Je traînais une rougeur à mis cuisse intérieure droite depuis des jours

Je suis à la table à dessin chez un confrère à 16 h.

Soudain la rougeur devient une rondelle de pu de 10 cm avec un point noir au centre, la cuisse est rouge et raide.

Je téléphone à  mon homéopathe il me prescrit Hepar sulfur 7 ch 5 gr.

Je rentre à la maison et à 20 h tout a disparu.

 C’était un entraxe, qui en général met des semaines à guérir

conclusion, une bonne prescription peut engendrer des effets superbes, donc on ne peut alléguer l’effet placébo de l’homéopathie

En 1980  pneumonie vendredi mon homéopathe vient à la maison et me prescrit silicea 200 CH et le part en  we.

  Au lieu de me soigner, mon prépuce se ressert au point de ne plus décalotter

                        Résultat nul la pneumonie empire.

 Un allopathe me sauve

Conclusion, une mauvaise prescription peut engendrer des effets désastreux, donc on ne peut alléguer l’effet placébo de l’homéopathie.

 

------------------------------------------------------------------

 

Le reste est banal, tout va bien quand on s’y prend à temps



De l'auteur : Jean Paul D de Grenoble




retour accueil

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon - Tel : 06 89 28 33 20 - courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109
En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un professionnel à rechercher dans notre annuaire : Rubrique annuaire des praticiens