Logo APMH
Liste des témoignages reçus par l'APMH :

67 ans d'homéopathie

Le texte reçu par l'APMH :

La situation de l’homéopathie en France est désastreusement absurde. J’ai 77 ans et j’ai fait appel à cette médecine depuis fort longtemps. En fait depuis que j’ai une dizaine d’années, grâce à ma mère.

La difficulté croissante pour trouver un médecin homéopathe est consternante. Difficile pour un médecin « conventionnel » de comprendre et d’admettre que cette façon de se soigner puisse être positive. La médecine conventionnelle soigne des symptômes, la médecine homéopathique soigne un individu présentant des symptômes. Démarche totalement différente. Ecoute et observation sont pourtant la base de toute bonne médecine.

J’ai quelques exemples de « bons soins » à cités :

-       Lorsque mes filles étaient jeunes elles ont eu des verrues. Après deux séances d’azote sans succès, je les ai emmenées chez l’homéopathe. Les traitements prescrits étaient différents pour l’une et pour l’autre parce que l’origine des verrues n’était pas la même. L’une a eu besoin de quelques semaines de granules de plus, mais aucune des deux n’a connu de récidive !

-       Ayant subi plusieurs opérations de chirurgie dentaire, la pose d’une prothèse du genou, nettoyage d’une carotide, je me suis toujours bien remise grâce à un protocole pré et post opératoire prescrit par mon homéopathe de Seine et Marne (Arnica, China, Phosphorus, Opium….) Lorsque j’en parlais aux chirurgiens, ils me regardaient avec un petit sourire et disaient la phrase bête : « Je n’y crois pas » et ça se croit scientifique !

-       Bien sûr je fais appel aux doses et aux granules pour prévenir et guérir les problèmes de digestion, diarrhée, rhume, toux, etc…

-       Mon expérience la plus bluffante est végétale et c’est via l’Apmh que j’en ai eu la possibilité : Psorinum 30 CH. Les fameuses pyrales du buis s’étaient attaquées à des buis auxquels je tiens beaucoup. Je les ai cueillis tous petits sur le Causse Méjean il y a environ 30 ans, et ils ont vécu nos déménagements successifs : Territoire de Belfort, Seine et Marne, Alsace. Je leur ai préparé la recette, les ai arrosés et ils sont bien verts en pleine santé. Une réussite ! D’ailleurs j’en avais oublié un, situé ailleurs. Lui aussi était tout sec, mais votre article disait que même dans cet état, Psorinum 30 agissait . Et c’est vrai, même lui est redevenu vert. Epoustouflant !

Je ne pense pas qu’on puisse penser que les plantes soient sensibles à l’effet placebo, n’est-ce pas ? Pas plus que les animaux. Nous avions un lapin nain souffrant de blépharite et de diarrhée que notre homéopathe de Montbéliard a soigné avec Staphysagria pour les yeux (la diarrhée, j’ai oublié) et notre lapin s’en est très bien porté.

Nous qui habitons près de la Suisse et de l’Allemagne savons que là-bas l’homéopathie est une médecine parmi d’autres. Chez nous, on est terriblement conservateur et les laboratoires pharmaceutiques sont puissants. Mais je trouve regrettable de priver les patients d’un moyen d’aller mieux, voire d’aller bien.

Je partage donc votre souhait d’une année 2019 reconnaissant cette médecine, bicentenaire. Continuez de la défendre, de la soutenir, elle fait du bien.

Je tiens à préciser que je ne voue pas les médecins conventionnels aux gémonies. C’est l’un deux qui me suit. Il n’est pas opposé à l’homéopathie et nous en parlons. Simplement ce n’est pas sa formation.

Quant à moi, j’espère trouver un homéopathe pas trop loin de chez moi, j’en avais un mais il est retraité comme beaucoup d’autres qui ne sont malheureusement pas remplacés.

Je souhaite à tous ceux qui œuvrent en faveur de l’homéopathie un bon noël et une nouvelle année positive



De l'auteur : Jacqueline C




retour accueil

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon - Tel : 06 89 28 33 20 - courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109
En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un professionnel à rechercher dans notre annuaire : Rubrique annuaire des praticiens