Logo APMH

Liste des livres recommandés par l'APMH :

Nocebo la toxicité symbolique

par Collectif
( )

édité par: Jacques André Editeur Collection Thériak en 0

232 pages;       prix: 32.00 euros

sous référence ISBN: 978 2 7570 0109 5

Dans la specialité: Médecine générale


Commentaire de l'APMH:

Mais savez vous ce qu’est l’effet « Nocebo » ?

        S’il semble aisé d’interroger le placebo, ausculter les phéno-mènes nocebo apparaît de prime abord comme une mis-sion impossible : interroger no-cebo ne risque-t-il pas redon-ner quelque vigueur à la pensée magique dans une biomédecine rationnelle ? Dans l’impossibilité de séparer psy-chisme et corporéité tout en relevant leurs inextricables re-lations, ne révèle-t-il pas une métaphysique anachronique ?

       Les différents éclairages (histo-rique, littéraire, médical, phar-macologique, philosophique, psychologique)  de cet ouvrage permettent de souligner ombres et lumières du pharmakon (à la fois remède et poison), ainsi que les relations entre effets réels et subjectifs, des phases de mise au point à celles d’utilisation du médicament en pratique.


      S'il semble aisé d'interroger le placebo, ausculter les phénomènes nocebo apparaît de prime abord comme une mission impossible : interroger nocebo ne risque-t-il pas de redonner quelque vigueur à la pensée magique dans une biomédecine rationnelle ? Dans l'impossibilité de séparer psychisme et corporéité tout en relevant leurs inextricables relations, ne revèle-t-il pas une métaphysique anachronique? Les différents éclairages (historique, littéraire, médical, pharmacologique, philosophique, psychologique) de cet ouvrage permettent de souligner ombres et lumières du pharmakon (remède et poison), ainsi que les relations entre effets réels et subjectifs, des phases de mise au point à celles d'utilisation du médicament en pratique médicale, et ses inéluctables conséquences. Quelquefois dangereusement aux marges des savoirs reconnus, ce livre est un ensemble d'essais pour tenter de cerner l'insaisissable. Treize chapitres sont regroupés en trois parties : Corps à corps : les mots, la mort, les maux, pour les approches historiques et épistémologiques, la seconde En finir avec l'effet nocebo en biomédecine ? explore les aspects pharmacologiques et médicaux ; les contributions de la dernière partie, D'autres regards, d'autres perspectives, renouent avec les approches phénoménologiques. Faut-il voir dans le nocebo une maladie d'emprunt ? Toujours en souffrance, dépossédé de sa maladie par les efforts thérapeutiques notamment ceux de la biomédecine, l'individu tenterait une nouvelle subjectivation. Faut-il percevoir le phénomène nocebo comme symptôme d'une attente répudiée et ainsi maltraitée ? Ne nous force-t-il pas à reconsidérer le paradigme de la rupture radicale classique, à nous situer par delà nature et culture?


Les quatorze auteurs d’horizons très différents proposent tout d’abord des ancrages historiques$: ainsi le psychopharmacologue clinicien (Jean-Jacques Aulas), l’épistémologue du remède (Pascal Maire)$; puis le relecteur de la tradition alchimique (Alain Vaille) élargit les interrogations de praticiens internistes et généralistes (Alain Moreau, Rémy Boussageon), de psychomotriciens (Anne-Cécile Noel Hinojosa, Bastien Morin), de préparateurs industriels et dispensateurs hospitaliers du médicament (Corine Mure, Laurent Bourguignon, Frédéric Pasquier)$; les dernières interrogations sont celles d’une thérapeute hors normes (Marianne Shaw), de phénoménologistes (Dorel Bucur, Franck Perret-Gentil) et d’un philosophe de l’ultime (Denis Cettour).



Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109