Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

L’Homéopathie vétérinaire à la Une...

Photo de l\'auteur
par Jacqueline Peker
( Docteur Vétérinaire)


Spécialité de l'article :

Parution du 2010-03-15   pour la lettre n° 55

L’Homéopathie vétérinaire a toujours été utilisée chez les animaux, grands ou petits, animaux de compagnie ou animaux d’élevage.

Le docteur Lux, vétérinaire à Leipzig et contemporain de Samuel Hahnemann, soignait les chevaux avec quatre produits : Nux vomica, Opium, Camphora et Aconitum. Les produits étaient buvables et déposés directement sur la langue des animaux malades et l’on sait que les résultats étaient très positifs.
Depuis on peut affirmer que tous les animaux du monde se sont donnés la patte pour faire connaître les bienfaits des médicaments homéopathiques.

Des laboratoires ont préparé des formules complexes tant pour les animaux de compagnie que pour les animaux d’élevage.
J’ai soigné pendant des années des chevaux de course. Les résultats devaient être rapides et positifs et surtout n’entraîner aucun trouble secondaire.

Chez tous les animaux l’homéopathie est indiquée tant pour les maladies aiguës que pour les maladies chroniques. Elle agit quel que soit l’âge, la race, le sexe mais elle tient compte du mode de vie, de l’alimentation, des vaccinations trop fréquentes, des traitements chimiques qui peuvent provoquer des troubles que peuvent provoquer les traitements chimiques…

L’Homéopathie vétérinaire est à la Une*, et il faut le faire savoir.
Des formules complexes ont obtenu une A.M.M (« Autorisation de mise sur le marché » comme pour tous les médicaments destinés à l’homme) et je vous affirme que les Pouvoirs Publics ne nous font pas de cadeau !

*On ne peut pas nous opposer « l’effet placebo » chez les animaux !
Avant que la législation n’existe des médicaments homéopathiques se sont vendus, partout en France, à des millions d’exemplaires. Ainsi le W. qui facilitait la mise bas et évitait les infections secondaires et ceci chez toutes les espèces. Ainsi le T. qui soulageait les douleurs après n’importe quel effort physique trop important. Ainsi le C. qui a évité bien des interventions chirurgicales chez des chats souffrant de calculs urinaires. Comme j’aimerais vous citer tous ces produits ayant une action sur les dermatoses, sur l’appareil ostéo-articulaire, sur les maladies du comportement, sur la toux, sur les troubles secondaires des parasitoses…et j’en oublie…

Il y a quelques mois le « Bonaman » a obtenu son A.M.M. C’est un vrai médicament homéopathique destiné à lutter contre les mammites de la vache… un produit non toxique, efficace et que tous les éleveurs atten-daient. Des expérimentations ont prouvé son action.

Un grand pas vient d’être franchi et on sait que l’homéopathie vétérinaire gagne du terrain.

A nous, de le faire savoir, à tous ceux qui doutent encore de l’efficacité des petites doses.

N’oubliez pas ce qu’écrivait Samuel Hahnemann en 1796 :

« Si les lois de la médecine que je reconnais et proclame sont réelles, vraies, seules naturelles, elles devraient trouver leur application chez les animaux aussi bien que chez l’homme ».

Soyez satisfait Docteur Hahnemann.

 

Article en lien avec le sujet :

Animaux, homéopathie et caprices de la météorologie


Animaux

Animaux

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109