Logo APMH
Liste des articles parus dans la lettre de l'APMH:

Lettre ouverte à Madame Agnès BUZIN

photo de l'auteur absente
par François-Marie Tanazacq
( Docteur en médecine homéopathe)


Spécialité de l'article : Editorial

Parution du 15/12/2018   pour la lettre n° 89


Vous organisez l'attaque contre l'homéopathie et son déremboursement après une demande d'avis à la Haute Autorité de Santé qui ne comporte aucun homéopathe ! L'HAS est donc incompétente. Etrange démarche scientifique.

Vous, et d'autres, affirmez qu'il n'y a aucune étude qui montre l'effet de l'homéopathie ni son intérêt.
Bien sûr que ces études existent et vous le savez.
Les laboratoires Boiron ont édité une petite brochure très bien faite en décembre 2016 qui vous donnera un bon aspect de cette recherche. Oui cela vient d'un labo, comme l'immense majorité de vos études "scientifiques". Sauf que là, il s'agit d'une compilation d'études effectuées par d'autres le plus souvent. Vous devriez la lire…

Vous affirmez que l'homéopathie se résume à un effet placebo. Parce que vos médicaments "scientifiques" n'en ont pas peut-être ? Même la chirurgie a un effet placebo. Pourtant vous les remboursez.

La Suisse a choisi de rembourser l'homéopathie en 2009 avec d'autres médecines douces, ou naturelles, ou alternatives, choisissez le terme. Ce pays n'a pas la réputation de dilapider l'argent public.

L’homéopathie ne coûte que trois fois rien à la sécurité sociale. Donc votre argument financier est faux.
Coût de l'homéopathie en 2016 pour l'assurance maladie : 128 millions d'euros, soit 0,69 % du montant total des remboursements. Coût des hospitalisations pour maladies iatrogènes (les vôtres puisque l'homéopathie n'a pas d'effet !) en 2012 en France : 317 millions d'euros. Mais c'est l'homéopathie que vous attaquez. Chercher l'erreur.

Les assurés qui se soignent avec de l'homéopathie sont dans leur droit. C'est leur liberté. Au nom de quoi décidez-vous de ce qui leur convient ? "Savoir ce qui est bon pour les autres et vouloir leur imposer, c'est ce qu'on appelle la dictature".
Ils ont le même droit à remboursement que les autres. En déremboursant les produits homéopathiques, vous attaquez les plus pauvres. Et vous créez une inégalité devant la loi.

Je vous prie de croire, Madame, à ma légitime indignation et à ma mémoire tenace.

Docteur François-Marie TANAZACQ
Sorans-les-Breurey Homéopathe


Commentaires de la rédaction :


Subitement en ce début d’année, certains lobbies se sont mis à décrier fortement l’homéopathie. Craignent-ils pour leur chiffre d’affaire ? Il est impératif de bloquer toute velléité d’entraver les pratiques homéopathiques   Alors faites tous une lettre au ministre de la santé, avec vos propres arguments, votre propre témoignage, et peut-être aussi votre indignation…

Merci de les envoyer à l’Apmh soit par mail soit par courrier, 
Elles seront complémentaires à celles collectées par le syndicat des homéopathes.

Vous trouverez aussi sur le site de l’association APMH, qui n’est soutenu par aucun laboratoire ou autre institution :
-    une liste de près de 5700 études
 http://www.apmh.asso.fr/pages/defense
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=homeopathy
-    Et une longue liste de témoignages factuels de réussites de guérison que ce soit en homéopathie humaine, animale ou même végétale. On est bien d’accord que c’est surement l’effet placebo du remède homéopathique qui vient à bout d’un champ de plusieurs hectares dans la Marne, traumatisé par les tranchées  ! http://www.apmh.asso.fr/temoignages/choix

Il est à noter, que les études que l’HAS nous réclame « en double aveugle » ne sont tout simplement pas réalisables en homéopathie, puisque la particularité de l’homéopathie est de soigner un individu dans son ensemble, et l’allopathie soigne une pathologie. Les protocoles mis en place en allopathie ne sont donc pas applicables en homéopathie. Pour une même pathologie seront utilisés différents traitements en fonction de l’individu, de la causalité, de son environnement,… !

Merci à tous de partager sans modération ces liens, en espérant faire entendre raison à nos politiques. Comme vous le savez, l’union fait la force, seul nous n’arriverons à rien….
 
L’Apmh association de patients ne peut pas être accusée de défendre son outil de travail comme les fédérations de praticiens, ou le volume de ses ventes comme les laboratoires. Nous défendons avant tout le libre choix thérapeutique sans en attendre aucun bénéfice financier…

En complément nous vous engageons fortement et vous remercions de répondre favorablement à l’étude sociétale sur l’homéopathie présentée page 12 dont le questionnaire vous sera adressé par mail mi-décembre.
Merci à tous de votre soutien

Granules
Granules
retour accueil

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon - Tel : 06 89 28 33 20 - courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109
En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un professionnel à rechercher dans notre annuaire : Rubrique annuaire des praticiens