Logo APMH
Liste des articles parus dans la lettre de l'APMH:

Usage des hautes dllution - 2ème partie

photo de l'auteur
par Paul Aubree
( Médecin homéopathe)


Spécialité de l'article : Remèdes

Parution du 8/26/18   pour la lettre n° 88

Je vous avais promis la suite du cas présenté dans la lettre de l’ APMH N° 87 Mai 2018, la voici.
Rappel de la première partie en ces termes :  « un cas d’aggravation homéopathique, donc « normal », suivi d’un symptôme nouveau préoccupant »…

Première consultation de Mr Cyril G. le 08/06/17
Motif : 1) peur d’étouffer avec panique 2) prise de poids de 50 à 85 kg depuis l’arrêt de la compétition vélo où il brillait des années 1992 à 2000
Sur les caractéristiques (§153 Organon) prescription de Arsenicum album XMK, 10 000 1 dose prise le jour même. Deux mois après la dose, thrombose artérielle de la cuisse droite améliorée sous héparine d’urgence en deux jours et sans séquelle. J’avais alors qualifié cette pathologie de « symptôme nouveau » à mettre sur le compte d’une pathogénésie du remède (ici Arsenicum) apparaissant en fin de cure, puisqu’à ce stade évolutif, le patient se sent bien hormis une dyspnée résiduelle qui persiste .
C’est alors PHOSPHORUS qui couvre non seulement la thrombose mais le changement dans le mental du patient avec une passion pour le cheval partagée avec son père. Remède qui est aussi « complémentaire » d’Arsenicum album.
Le 14/12/17, je lui donne en XMK, 10 000 1 dose .
Je terminais en disant « L’avenir dira si je prends un risque »


Le 05/06/18 Je le revois pour la troisième fois comme prévu.
Pendant six mois, la dyspnée s’est améliorée au point que le patient remonte il y a quinze jours, sur le vélo qu’il avait délaissé totalement depuis 2000. Il me révèle alors que le renoncement au vélo était dû à des malaises qui l’obligeaient à avoir toujours du sucre sur lui. En faisant préciser son comportement alimentaire, il indique qu’il se gave de manière impulsive avant de vomir, d’où la prise de poids deuxième motif de consultation . Ces malaises hypoglycémiques orientent vers le pancréas dont PHOSPHORUS est le spécifique avec un conflit programmant de « répugnance » en décodage biologique (Dr.G.R.Hamer). Dans le cycle Chen (loi des cinq éléments chinoise) c’est la Terre : obsession, estomac (viscère) et rate-pancréas (organe).
Avec une année de recul, et deux remèdes espacés de six mois, la « loi de guérison » hahnemanienne, dite loi de guérison de Hering s’est confirmée une nouvelle fois .
Dans l’ordre : loi de similitude
La dose la plus minime (ici 10 000ème korsakovienne)
Pas  de nouvelle dose tant  que l’activité perdure
Loi de guérison :    De haut en bas
                                 De dedans en dehors
                                 Des symptômes récents vers les anciens
Répétition du simillimum si nécessaire, en montant la « dilution ».

A ce propos, le malaise hypoglycémique est le plus ancien symptôme et son concomitant de « répugnance » serait-il  « programmant » par le père abandonnant sa mère sans travail en 1993, et « déclenchant » par l’abandon des courses de vélo en étant sur le point de les gagner ?
Le symptôme ancien démasqué occupe maintenant le devant de la scène, il reste homéopathique à PHOSPHORUS dont j’élève la dynamisation (terme préféré à « dilution ») à LMK , 50 000ème de ma pharmathèque, puisque la législation ne nous permet plus  de disposer - en France-  au-delà de XMK.
Je propose de donner le même remède à ses chevaux, car, la veille, une jument vient de mourir « foudroyée » …

La dilution
La dilution
retour accueil

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon - Tel : 06 89 28 33 20 - courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109
En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un professionnel à rechercher dans notre annuaire : Rubrique annuaire des praticiens