Logo APMH

Liste des articles parus dans la lettre :

Les Basses Dilutions

photo de l'auteur absente
par Jousset Claude Coulamy André
( Médecins Homéopathes)


Spécialité de l'article : Médicaments homéopathiques

Parution du 2001-06-01   pour la lettre n° 26

L’emploi des basses dilutions en homéopathie est un usage traditionnel en France depuis le début de l’homéopathie, il y a 150 ans. Un ouvrage récent, destiné surtout aux médecins et basé sur l’étude de plus de 700 références bibliographiques permet de l’attester. Les basses dilutions se présentent en général sous forme de gouttes, voire de poudre pour des produits insolubles. Ce ne sont pas des médicaments «de terrain» comme le sont les petites doses homéopathiques prescrites de façon espacée par le médecin homéopathe. Les médicaments homéopathiques prescrits en basses dilutions ont deux actions principales : - Ils ont une action symptomatique, c’est-à-dire qu’ils essaient de combattre un symptôme précis concernant un organe précis. - Ils peuvent également être prescrits quelque soit la symptomatologie, pour améliorer les fonctions éliminatrices des organes comme le foie, les reins ou les intestins, si l’on craint que ces fonctions soient déficientes. On utilise alors la technique dite du «drainage homéopathique », technique de prescription particulière à l’homéopathie et qu’utilise les basses dilutions. Ces médicaments homéopathiques en basses dilutions peuvent être prescrits seuls ou en complément d’un traitement de terrain.

Basses Dilutions et Drainage en Homéopathie
Par les Docteurs André Coulanny et Claude Jousset
Livre de 492 pages avec Cederom compatible Mac-PC 290 FF
Editions Sirrelia «58 rue Beaubourg 75003 PARIS


les basses dilutions

les basses dilutions

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Administration

Association pour la Promotion de la Médecine Homéopathique
23B rue Bourget 69009 Lyon
Tel : 06 89 28 33 20
courriel : apmh.asso@orange.fr
Association régie par la loi 1901 - déclaration N°W691069632 - ISSN: 1969-3109